Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/11/2009

week end à Lanuéjols/Meyrueis: 2ème jour

C'est avec un épais brouillard aux alentours que les Traines-savates se réveillent après une bonne nuit de sommeil.

124.JPG
Nous dégustons un bon petit déjeuner: café, thé ou tisane, lait, confitures maison, bonnes tartines de pain frais.
Rapide rangement des affaires pendant que nos guides s'interrogent sur le parcours du jour. Vers l'est ou vers l'ouest? Finalement, nous irons vers le mont Aigoual, donc vers l'est. La balade de 20 km environ semble bien sympathique et le brouillard devrait se lever rapidement.
Nous voilà partis d'un bon pas, les sacs s'étant allégés un peu.
125.JPG
Nous quittons le gite à regret, c'était vraiment sympa!
126.JPG
Nous traversons encore un très joli pont:
131.JPG
Ici, ce que l'on voit, ce ne sont pas des gorilles mais des vaches dans la brume:
128.JPG
Nous traversons Meyrueis, certains s'arrêtent pour acheter du pain pour le pique-nique de midi:
137.JPG
Nous empruntons ensuite le GR 6A, dès la sortie du village, la montée commence...
Nous passons à proximité du superbe château de Roquedols:
140.JPG
Nous sommes dans la forêt de Pourcarès:
143.JPG
 La montée continue, les sacs sont toujours très lourds, nous peinons un peu...pendant que le groupe discute avec des chasseurs, je me repose un peu et allège mes épaules quelques minutes. Mais Magali me surprend...et hop, une photo:
144.JPG
nous continuons à grimper dans la forêt, sur des pistes forestières bien agréables. Au Signal de Marmanson, nous discutons avec des chasseurs et l'un d'entre eux nous dit que pour atteindre le col de la Caumette, il reste quelques "raidillons". Cette expression nous laisse perplexes, en effet, nous n'arrêtons de monter depuis ce matin, et la lassitude se fait sentir. Nous repartons en appréhendant un peu ces fameux "raidillons".
148.JPG
Mais le courage ne manque pas et c'est avec plein de volonté que nos Traines Savates affrontent les fameux raidillons qui s'avèrent de vraies côtes avec un sacré dénivelé:
156.JPG
Nous sommes toujours en forêt, cette fois, il s'agit de celle de Bethuson:
157.JPG
La balade se poursuit, la vue se dégage sur les monts de l'Aigoual:
151.JPG
Nous poursuivons le périple en forêt de Campis, toujours sur le GR 6A, jusqu'au plan de Campredon, puis le plo de  Valbelle et  son abri dans les genêts:
158.JPG
159.JPG
A ce niveau, un problème se pose, nous venons de faire une dizaine de kilomètres et nous sommes environ au 1/3 de la rando!
aïe! Et le GR qui monte toujours...Que faire?
Nous décidons donc de couper par la draille qui évite le col de Caumette et atteint le GR 6 que nous voulons atteindre. Et c'est reparti! Mais, finalement, cette draille monte aussi! ça n'arrête pas!
Nous sommes maintenant en forêt domaniale de l'Aigoual et nous arrivons à hauteur des nuages:
161.JPG
La progression devient plus lente, la fatigue se fait sentir. Mais la poésie des paysages qui nous entourent valent bien ce petit effort:
167.JPG
Soudain, des cris retentissent et troublent le calme environnant! Qu'est ce que c'est? Brusquement, au bout du chemin, un drôle de convoi déboule à toute vitesse: des chiens de traineaux! Nous n'en croyons pas nos yeux:
163.JPG
Des rencontres inattendues au détour des sentiers, c'est ça aussi la randonnée!
Enfin, c'est la rencontre avec le GR6 et la descente qui commence, ouf! Nous étions partis de Meyrueis à 700m d'altitude et nous voici à 1422m, soit un dénivelé de 722m: joli! Ils sont forts, ces Traines Savates, pas vrai?
cette portion de circuit ne nous est pas inconnue, en effet, nous l'avions déjà empruntée lors de la randonnée "La vallée du Bonheur" autour de Camprieu, en septembre 2008. Le temps se gâte un peu, le vent se lève et il fait maintenant assez froid. Mais la faim a raison des frileux et nous nous arrêtons dans une clairière pour la pause déjeuner:
172.JPG
Alain et Marc, ne sont-ils pas mignons avec leur chapeau sur la tête? Jugez-en plutôt:
174.JPG
La descente vers la croix de Fer (au dessus de  Camprieu) se poursuit. Cette fois, nous sommes en plein dans les nuages, le vent souffle fort, la visibilité est faible, seul le sentier se détache dans cette "purée de pois":
180.JPG
Un instant, le ciel se dégage et l'on peut admirer, un bref moment la vallée du Bonheur et Camprieu:
179.JPG
Au niveau de la croix de Fer, les ruines que nous avions déjà admirées l'année dernière sont toujours là, immobiles, affrontant les tourmentes de la météo stoïquement:
182.JPG
Puis les nuages se dissipent et les landes de la serre de Saint Sauveur se révèlent à nous:
181.JPG
Nous grimpons encore un peu pour arriver au col de la pierre plantée que nous avions déjà rencontré hier, nous repassons dans le Gard à ce niveau et redescendons vers Lanuéjols sur le GR 62:
183.JPG
L'après midi s'achève...
186.JPG
et nous regagnons nos voitures qui nous attendent tranquillement...
Aujourd'hui, nous avons fait près de 30 km, d'après le GPS d'Yvan ou 26 km si l'on se fie à mon podomètre, un record pour les Traines Savates!
Voici le parcours:
188.JPG
Avec les félicitations de ce charmant gardois!
A bientôt sur les sentiers!

15:05 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.