Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/02/2011

Bonperrier, départ ND de la Rouvière

Ce dimanche 20 février les Traines Savates sont partis dans le Gard pour une randonnée cévenole au départ de Notre Dame de la Rouvière, près de Valleraugue.

Le soleil a su réunir pas moins de 18 valeureux marcheurs! Quel plaisir de se retrouver après un début de saison bien morose et une météo bien grise.

Nous allons effectuer une boucle au nord du village, en passant par le Col de Bonperrier. Le départ se fait sur le parking aménagé.

002.JPG

en passant par la place du village.

005.JPG

Nous cherchons le chemin qui va monter directement vers Bonperrier, en coupant par les bois. La montée commence dès le début de la balade et c'est un peu dur pour ceux qui n'ont pas marché depuis un moment. Nous prenons rapidement de la hauteur. Nous pouvons admirer les Cévennes avec plaisir.

008.JPG

Nous passons près de "l'aire de repos" d'Orlu

011.JPG

puis nous traversons un ruisseau

014.JPG

 

Ce n'est qu'à hauteur de Mas Gibert que nous décidons de faire la pause café, avec une très belle vue sur les cultures à étages et le village d'Ardaillès.

019.JPG

 

021.JPG

 

016.JPG

 

Nous constatons avec surprise que les gens d'ici sont tellement possessifs qu'ils attachent même les arbres! Incroyable, non?

027.JPG

A ce niveau, nous avons rejoint le GR 6B et le PR n° 18 de la FFRP que nous allons suivre un bon moment. Nous grimpons toujours dans  une forêt de chênes et de châtaigniers ou parmi les genêts.  Le soleil nous réchauffe doucement, la balade est vraiment agréable et les paysages magnifiques.

029.JPG

031.JPG

Le vent se lève et nous bifurquons à l'ouest, pour nous retrouver sur le versant nord des montagnes. Il fait froid et nous sommes obligés de remettre bien vite les pulls et les vestes!

034.JPG

Par moment, nous nous arrêtons pour admirer tranquillement le décor qui nous entoure.

038.JPG

 

et il vaut le coup!

039.JPG

 

Après avoir passé le plot de Borie, nous atteignons enfin le fameux col de Bonperrier: 042.JPG

où s'engage une petite bataille de boules de neige: 

044.JPG

Apercevant des bâtisses au loin, nous décidons d'aller y manger à l'abri du vent. Il est tôt, seulement midi, mais nous avons déjà grand faim!

061.JPG

Chacun s'installe le plus confortablement possible: soit sur l'herbe au soleil:

059.JPG

soit à couvert, sur des bancs:

060.JPG

Mais le froid nous gagne au bout d'un moment et nous décidons de repartir...sans laisser le temps à Alain de boire tranquillement son café! Nous repartons à l'est sur le GR 6, en direction du col de l'Homme Mort puis du col de l'Asclier.

070.JPG

 

En chemin, encore quelques batailles entre les garçons:

067.JPG

 

Sous le regard du mont Aigoual culminant à 1585m:

068.JPG

et des Cévennes environnantes:

062.JPG

 

Nous dominons les villages en fond de vallées:

063.JPG

 

071.JPG

Au col de l'Homme Mort (que nous n'avons pas vu, heureusement!) nous décidons de continuer notre périple malgré les faibles protestations de Myriam qui aurait bien voulu emprunter le GR6C pour revenir à ND de la rouvière! Et c'est parti! Nous sommes sur un chemin de tranhumance, la vue est superbe, l'ambiance est bonne, tout va bien!

076.JPG

 

Nous nous apercevons soudain que nous ne pouvons plus progresser vers l'avant, le chemin disparait et il nous faut grimper sur la colline pour rattraper le bon sentier que nous avions raté un peu plus tôt.

077.JPG

 

Pas de souci, les Traines Savates ne manquent pas de courage! Pas vrai, Magali?

079.JPG

Après ce petit incident de parcours, nous arrivons donc au col de l'Asclier. 085.JPG

Une partie du groupe va se reposer un peu ici pendant que les autres vont grimper au pic voisin, 273m plus haut, à 1,1 km: le Pic de Fageas. Armés de courage, nous grimpons la montagne avec ardeur malgré le gros dénivelé et les passages enneigés. Là-haut: des pylones de télécommunication,

091.JPG

096.JPG

 un mausolée sur un rocher:

090.JPG

et une vue à 360°

 

092.JPG

099.JPG

(remarquez en bas la maison du col de l'Asclier où nous attendent nos compagnons de rando)

098.JPG

 

097.JPG

Bravo les Traines Savates!

093.JPG

Nous re-descendons au col où nous nous accordons une pause, histoire de reprendre quelques forces après ce petit exploit sportif!

101.JPG

Nous retournons sur nos pas quelques instants pour emprunter un chemin qui va nous ramener à ND de la Rouvière

102.JPG

 

Comme son nom l'indique, nous allons rencontrer quatre anciennes bergeries ou "jasses", du provençal "jasso" qui veut dire bergerie à moutons, les voici:

108.JPG

110.JPG

 

114.JPG

 

115.JPG

Nous faisons une pause "goûter" sur une jolie table de pique-nique rencontrée sur le chemin

113.JPG

 

puis nous attaquons la longue descente sur le village vec des vues sur les montagnes et le village de Favières:

117.JPG

Au niveau de Puech Sigal

120.JPG

nous croisons un troupeau de moutons

118.JPG

122.JPG

Nous passons ensuite près d'un petit havre de paix, avec sa croix et son banc de pierres.

123.JPG

 

Le village ré-apparait enfin124.JPG

125.JPG

et c'est le retour aux voitures après cette randonnée de 23 km, 750 m de dénivelé et 6h30 de marche!

Voici le parcours de la balade: Bonperrier.jpg

mais vous pouvez aussi faire le PR n° 18 de la FFRP du Gard (17,5 km, niveau difficile) ou faire celle du site http://randonneecevenole.free.fr

A bientôt sur les sentiers!

20:46 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Marchons, marchons qu'un air très pur nettoie nos poumons !

Écrit par : ulysse | 22/02/2011

Les commentaires sont fermés.