Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/09/2010

C'EST LA RENTREE !

Bonjour!

Et oui, l'été s'achève, les élèves ont repris le chemin de l'école et les employés celui du travail! Et bien, les Traines Savates vont reprendre aussi leurs balades dans notre belle garrigue et ce, dès dimanche prochain, le 12 septembre. Mais parlons tout d'abord de la fête des associations qui s'est tenue aujourd'hui, samedi 4 septembre sur la jolie place de St André de Sangonis.

Beaucoup de monde ce matin :

015.JPG
mais aussi cet après midi:
035.JPG
et beaucoup de personnes intéressées par nos randonnées! Super!
Il faut dire que l'accueil était chaleureux:
013.JPG
017.JPG
Nous vous attendons donc pour partager avec nous de grands moments de convivialité et d'harmonie avec la nature!
Le programme est déjà établi jusqu'à la fin de l'année: voir sur le côté, à gauche.
Encore de beaux parcours sur les sentiers de la région et de superbes photos en perspective!
Une première, cette année! C'est moi même, votre chère blogueuse, qui animera la 1ère randonnée: il s'agit d'un parcours vers le Ravin des Arcs mais en allongeant sensiblement le parcours habituel. J'espère que cette petite rando vous plaira et que je réussirai à ne pas tous vous perdre au détour des chemins!
Je vous souhaite une très bonne rentrée et à bientôt sur les sentiers!

18:53 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1)

13/07/2010

LA PIQUE ROUGE DE BASSIES

Nous avions démarré la saison à 27....le courage des Traines Savates s'usant peu à peu avec le temps... nous n'étions que quatre  pour cette dernière randonnée de la saison dans les Pyrénées ariégeoises !

Deux jours de randonnée dans la montagne et une nuit en refuge sont au programme.

Nous sommes arrivés sur le site de Coumebière (1400m d'altitude) non loin d'Aulus les Bains vers midi. D'un commun accord, nous décidons de marcher un peu avant de faire la pause repas.

010.JPG
Sur le parking, déjà la vue est très belle et le vert domine le paysage:
014.JPG
Et c'est parti!
015.JPG
Nous allons suivre le GR 10 jusqu'au refuge de Bassiès.
Tranquillement, nous nous imprégnons de l'air pur et des odeurs d'herbe fraiche, nous sommes loin de notre garrigue habituelle et le dépaysement est total.
Nous passons près d'un abreuvoir où coule une eau limpide (et glaciale):
022.JPG
La montée commence le long d'un sentier à flanc de colline qui serpente dans l'herbe grasse et les fleurs printanières. La vue sur les Pyrénées se dégage et nous pouvons admirer les sommets enneigés.
028.JPG
De petits ruisseaux à l'eau chantante agrémente notre balade:
021.JPG
Il fait chaud et la montée continue...nous arrivons au port de Saleix (1794 m) où nous prenons un repas bien mérité après la belle grimpette que nous venons de faire. A ce niveau, les plaques de neige apparaissent.
032.JPG
La bonne humeur est de rigueur: la vue est tellement belle!
031.JPG
et nous mangeons de bon appétit!
034.JPG
DSCF0516.JPG
Nous sommes à un carrefour de sentiers
035.JPG
et nous rencontrons pas mal de randonneurs, dont certains profitent du cadre merveilleux pour faire une petite pause
033.JPG
Une rude montée s'ensuit qui nous coupe un peu le souffle mais il faut nous diriger vers le refuge de Bassiès où nous dormirons ce soir. Petit passage dans les rochers avec un filin et des marches en fer et nous arrivons à hauteur de l'étang d'Alate. Le ciel s'est chargé de gros nuages lourds et l'orage gronde..
042.JPG
De grosses gouttes de pluie nous obligent à re-sortir les capes! Décidément, les conditions météo ne nous sont plus très favorables ces derniers temps et il pleut à chacune de nos sorties!
DSCF0519.JPG
DSCF0521.JPG
DSCF0522.JPG
Nous arrivons sur le plateau et la vue sur les étangs de Bassiès, le cirque et le refuge en fond de vallée est vraiment impressionnante!
054.JPG
051.JPG
057.JPG
Nous dévalons le petit sentier entre les rochers, un peu pressés par la peur de l'orage et nous arrivons bientôt à hauteur du refuge.
062.JPG
 Quel endroit incroyable! Seul, perdu au fond du cirque de Bassiès, ce havre de paix accueille tous les randonneurs de passage mais aussi, nous allons l'apprendre rapidement, une équipe de chercheurs qui étudient les effets du changement climatique. Ce lieu est aussi un grand rendez-vous pour les pêcheurs.
065.JPG
Ici, pas de téléphone, l'électricité est limitée car seulement fournie par quelques panneaux solaires, l'eau est puisée dans la rivière qui passe juste en dessous..nous sommes loin de tout et pourtant le gite est plein! 
067.JPG
Nous nous installons dans notre dortoir,
098.JPG
099.JPG
prenons une bonne douche: avec un jeton à 2 euros, on a droit à 3 minutes d'eau chaude. Top chrono! Pas de gaspillage, ici!
Comme il est encore tôt, nous partons faire un petit tour vers les étangs sous une pluie intermittente...
076.JPG
Nous discutons un peu avec les scientifiques venus étudier là, faisons la connaissance d'un pêcheur (revenu bredouille, malheureusement) et de nos voisins de dortoir.
Puis, Alain sonne l'heure de l'apéro que nous allons d'abord prendre à l'abri dans la salle commune puis, la pluie s'étant calmée, sur une table à l'extérieur.
Pastis, saucisse, cacahuètes et biscuits salés...un instant convivial et chaleureux!
Soudain, un rayon de soleil vient éclairer la montagne et les étangs, instant de pure beauté:
093.JPG
Il nous faut maintenant passer à table dans la salle.

101.JPG

Au menu: soupe de courge, daube de boeuf et ses légumes (riz, haricots verts), fromage, et compote de pêches. Le tout arrosé d'un bon vin rouge, tout va bien pour les Traines Savates!

Après cette petite journée de randonnée (2h30-3h de marche et 650m de dénivelé tout de même), nous allons nous coucher. Quelques fous rires dans le dortoir puis tout le monde s'endort. A demain!

102.JPG
Nous nous réveillons sous un grand soleil et le paysage grandiose prend toute son ampleur sous la lumière matinale.
Nous prenons le petit déjeuner dans la joie et la bonne humeur, il nous faut prendre des forces car une longue journée de marche nous attend.
100.JPG
Nous démarrons à 8h en longeant la rivière: les cascades et les petites mares se succèdent
108.JPG
106.JPG
112.JPG
Petit à petit, le sentier se fait plus pentu et l'ascension plus ardue. Nous grimpons la montagne avec la Pique rouge de Bassiès en ligne de mire.
118.JPG
un bel étang se dévoile en fond de vallon.
Nous continuons à monter parfois en s'aidant des mains dans les rochers.
119.JPG
DSCF0532.JPG
Nous approchons des Etangs des Lavants de l'Escale.
DSCF0537.JPG
124.JPG
En plein juillet, nous touchons la neige:
122.JPG
DSCF0535.JPG
que côtoient les fleurs de montagne:
154.JPG
132.JPG
 133.JPG
La pause "café-petits gâteaux" se fait au bord d'un étang.
150.JPG
DSCF0544.JPG
148.JPG
 Quel calme! Nous sommes sous le charme de ce décor d'eau, de pierres et de glace.
155.JPG
Nous continuons notre périple dans les roches granitiques aux reflets rouges:
158.JPG
DSCF0538.JPG
DSCF0540.JPG
DSCF0541.JPG
Nous suivons un balisage jaune depuis ce matin, il doit nous mener au sommet en passant par quelques névés:
176.JPG
Les garçons s'amusent
141.JPG
et les boules de neige volent!
Au loin, la Pique Rouge nous attend:
172.JPG
DSCF0545.JPG
La montée au sommet est difficile et il faut souvent s'arrêter pour reprendre son souffle.
Nous voici, enfin, à 2676 m d'altitude!
184.JPG
DSCF0549.JPG
et la vue est, ici, extraordinaire:
178.JPG
179.JPG
180.JPG
182.JPG
185.JPG
Nous mangeons à l'abri du vent, les garçons étudient la carte puis, c'est parti pour une longue après-midi de descente.
186.JPG
Tout le long du chemin, nous pouvons admirer les monts enneigés, les rhododendrons en fleurs, les étangs d'altidude: ici la nature se fait grandiose!
187.JPG
190.JPG
encore quelques passages rafraichissants:
194.JPG
DSCF0553.JPG
Je fatigue un peu et le groupe fait des arrêts fréquents afin que je reprenne quelques forces
197.JPG
DSCF0552.JPG
Le refuge où nous avons passé la nuit et les étangs de Bassiès ré-apparaissent en contrebas.
206.JPG
Nous passons près du Pic de Caumale et nous nous dirigeons vers le Pic de Cabanatous où nous devrons bifurquer pour redescendre vers Coumebière.
213.JPG
Nous sommes restés au dessus des nuages jusqu'à présent mais nous descendons toujours et un voile de brume nous atteint soudainement:
217.JPG
Nous traversons le nuage à l'odeur douce et humide..
Nous faisons à nouveau un petit arrêt afin que je me repose un peu..avec cette forte descente les genoux et les mollets sont mis à rude épreuve!
214.JPG
La vue sur les montagnes auréolées de nuages se dégage peu à peu:
218.JPG
219.JPG
Puis nous plongeons dans une forêt à l'ombre rafraichissante
224.JPG
pour découvrir l'étang de Labant
220.JPG
où Hélène plonge avec plaisir:
221.JPG
Nous voici bientôt à nouveau à hauteur du GR10 que nous avions emprunté la veille. Nous sommes soudain dans un brouillard épais, je devine des vaches:
225.JPG
et Alain notre guide
226.JPG
juste devant moi.
Et là, c'est moi, épuisée mais ravie:
DSCF0560.JPG
Au parking de Coumebière, la voiture nous attend sagement. La randonnée se termine..nous devons rentrer chez nous, là-bas, dans l'Hérault.
Nous faisons tout de même une pause dans la très belle ville de Mirepoix afin de savourer une bière bien fraiche.
La saison 2009/2010 s'achève avec cette belle balade assez difficile physiquement: une bonne vingtaine de km et 1100 m de dénivelée en côte et près de 1300 m en descente!
Cela va me valoir au moins 3 jours de courbatures mais je suis vraiment heureuse d'avoir vu de si beaux paysages et d'avoir, pour la 1ère fois, exploré les sentiers pyrénéens à une telle altitude!
Et puis, surtout, nous avons passé de bons moments, nous avons bien ri ...surtout quand Alain faisait de superbes plongeons pour faire des photos de groupe!
038.JPG
Bonnes vacances à tous, retour en septembre,  à la rentrée!
A bientôt sur les sentiers!
025.JPG

11:32 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pyrénées

21/06/2010

LE PIC DE BORGNE

Nous n'étions que 4 courageux Traines Savates pour cette dernière sortie du dimanche de la saison.

Nous sommes allés dans le Gard, près du village des Plantiers, dans les Cévennes.

Le départ s'est fait au col du Pas, à 833 m d'altitude.

078.JPG
Un petit café et c'est parti!
Il fait très froid ce matin, un vent violent et glacial nous oblige à porter casquettes, pulls et vestes. Mais le soleil brille et c'est le principal! De toute façon, rien n'arrête les vaillants Traines Savates sur les chemins de randonnée!
Nous empruntons le GR 6-67 en direction de Bonperrier, il s'agit d'une draille à moutons et le sol est jonché de petites crottes, témoins d'un récent passage de troupeau.  Mais il y a aussi des fleurs, notamment de superbes digitales roses:
084.JPG
Mais également de magnifiques champignons!
085.JPG
Le premier que nous trouvons est un superbe cèpe de 500 gr!
087.JPG

Nous allons en trouver d'autres le long du GR au grand bonheur d'Alain et Hélène:

089.JPG
La balade continue
092.JPG
avec quelques passages rocheux
093.JPG
Nous quittons le GR pour une longue descente vers le village de Faveyrolle, dans une forêt majestueuse, la vue sur les monts cévenols
 est superbe:
097.JPG
Nous passons à proximité des ruines des Crémats
095.JPG
découvrons d'autres champignons
098.JPG
123.JPG
la descente se fait plus difficile puis le doux bruit de l'eau se fait entendre, nous passons sur un pont de pierre complétement caché par la végétation qui est vraiment luxuriante à ce niveau: nous venons de franchir la Borgne, un bouquet de bambous borde alors le chemin, c'est surprenant mais très joli:
105.JPG
106.JPG
 En arrivant sur le village,
nous sommes accueillis par des ânes qui nous regardent passer tranquillement
109.JPG
 une petite grimpette pour atteindre le coeur du village s'impose, nous prenons un peu de hauteur, ce qui nous permet de mieux appréhender le paysage qui nous entoure 
110.JPG
A Faveyrolle,  nous décidons de nous reposer un peu. C'est la pause "café-petits gâteaux", face aux superbes collines verdoyantes.
115.JPG
118.JPG
Ayant repris quelques forces, nous continuons notre périple par un tronçon de route heureusement assez court
121.JPG
nous passons le valat de Devesset puis sous le Mazel
126.JPG
Nous quittons la route pour emprunter un sentier bordé de bruyère en fleurs, qui serpente doucement
133.JPG
au dessus de la rivière et d'un canal
135.JPG
nous arrivons à Monteils
137.JPG
avec sa chapelle
139.JPG
sa tour du 15ème siècle à l'architecture fragile
142.JPG
et son vieux pont sur la Borgne.
146.JPG
Nous quittons doucement le village mais peu à peu la montée se fait plus difficile pour devenir carrément ardue. Le sentier étroit se faufile dans les fougères, les coeurs s'accélèrent, les mollets sont mis à rude épreuve. La vue se dégage sur les monts environnants:
160.JPG
Une courte mais sérieuse descente s'annonce ensuite et la surprise est au bout du chemin: nous nous trouvons tout à coup aux pieds de l'abbaye romane (12ème) de  St Marcel de Fontfouillouse, dans son écrin de verdure.
162.JPG
Nous visitons les lieux avec respect et admiration
173.JPG
170.JPG
166.JPG
Malgré la beauté du lieu, nous ne resterons pas très longtemps car l'endroit est très venté. Nous allons chercher un peu plus loin un lieu plus propice au repas de midi.
Nous montons donc le long d'une piste jusqu'au col de Tinquos puis nous nous installons près d'un pylone téléphonique où des rochers vont nous abriter pour le casse-croûte.
191.JPG
Elle est pas belle, la vie?
Après cet arrêt récupérateur, nous poursuivons notre périple cévenol en abandonnant le confort de la piste pour l'aventure d'un sentier en bord de crêtes.
194.JPG
Il nous faut grimper le Pic borgne (946 m), allez, courage! Et devinez quoi? On y est arrivé! youpi! et voici les conquérants enchantés de leurs efforts car la vue à 360 ° sur les Cévennes vaut le coup:
197.JPG
Nous continuons sur le sentier étroit et mal traçé..à mon grand désespoir, car les acrobaties dans les rochers, ce n'est pas mon fort! Alain me donne quelques leçons d'escalade et je m'en sors tranquillement!
Quelques égratignures tout de même avec le "bartassage" dans les ronciers!
Quand je pense que la piste est là, juste à côté, presque à nos pieds! la devise d'Alain, aujourd'hui:
"pourquoi faire simple (la piste et le GR 6A) quand on peut faire compliqué (le sentier à l'aplomb des rochers)!!!!!!
Sacré Alain, va!!!
199.JPG
214.JPG
Nous approchons d'un troupeau de brebis
207.JPG
qui nous regardent passer avec curiosité
210.JPG
et nous arrivons au col de l'Espinas , nous allons maintenant marcher sur le bitume le long de la D10 pour rejoindre nos voitures.
221.JPG
225.JPG
Soudain, une couleuvre nous barre le passage et Henri, n'écoutant que son courage, l'éloigne d'un coup de bâton de randonnée! ouf!
224.JPG
Voilà, la promenade s'achève...
185.JPG
Encore une superbe randonnée d'environ 18 km et 500 m de dénivelée, dont vous pouvez trouver un itinéraire équivalent mais un peu plus court sur le livre de la FFRP "Le Gard à pied": le PR n° 10.
206.JPG
BON ETE A TOUS ET A BIENTOT SUR LES SENTIERS!
227.JPG

11:47 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : randonnée, gard