Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/04/2010

Corniches du Causse Noir - Cirque de Madasse

Ce dimanche 18 avril, par une belle journée ensoleillée de printemps, 12 Traines Savates sont partis dans l'Aveyron pour une randonnée magnifique.

Il s'agit aujourd'hui de parcourir les corniches du Causse Noir le long des gorges de la Jonte. Le départ se fait à Peyreleau, en limite de l'Aveyron et de la Lozère.

Après plus d'une heure de route en voiture, les Traines Savates boivent un petit café et se préparent pour la belle randonnée qui les attend,

002.JPG
sur le parking aménagé, en bas du village.
001.JPG

Aujourd'hui, nous allons suivre en grande partie un parcours balisé de jaune appellé "Les corniches du Causse Noir".

152.JPG
Nous sommes dans le Grand site des gorges du Tarn, de la Jonte et des Causses dont les possibilités de randonnées sont innombrables. Plusieurs topo-guides existent aux éditions Chamina ou de la FFRP, ainsi que sur le site: http://randonnee.cevenole.free.fr 
Le paysage est ici grandiose et vaut largement le déplacement.
Et c'est parti, la randonnée commence:
006.JPG
Nous nous dirigeons vers l'est, en remontant la rivière, le sentier monte progressivement en forêt.
010.JPG

 Nous prenons de la hauteur et nous éloignons peu à peu des villages de Peyreleau:

008.JPG
et du Rozier, que seule la rivière sépare:
009.JPG
Nous sommes en forêt de pins et de hêtres, les oiseaux chantent, les fleurs accompagnent nos pas, ainsi que les vautours:
022.JPG
Côté Lozère, rive droite, la vue est superbe:
015.JPG
Entre les arbres, nous pouvons entrevoir un barrage:
013.JPG
Quelques ruines de moulins et une jolie maison:
025.JPG018.JPG
023.JPG
Nous montons toujours en forêt et nous apercevons bientôt l'ermitage St Michel au sommet de son rocher:
027.JPG
pour y accéder, il va falloir emprunter une échelle...attention au vertige!
046.JPG
mais, comme d'habitude, les Traines Savates s'entraident et tout le monde se retrouve là-haut, pour une pause "café" au sein de l'ermitage:
040.JPG
D'ici, la vue est superbe! Jugez par vous-même:
la vallée, côté Peyreleau:
029.JPG
les gorges à l'ouest:
034.JPG
le gros rocher au dessus de l'ermitage:
033.JPG
039.JPG
sur lequel Hugues grimpe allègrement:
036.JPG
Marc tente, encore une fois, de faire pousser des bananes:
043.JPG
on a beau lui expliquer que ça ne marche pas, il s'obstine!
Nous sommes au centre des vieilles pierres:
030.JPG
032.JPG
En face, nous pouvons admirer de superbes rochers dont les vases de Chine et de Sèvres que nous avions déjà rencontrés lors d'une randonnée précédente: "Les corniches du Tarn", en avril 2008.
041.JPG
Après cette pause "spirituelle" de toute beauté, redescente sur le chemin qui va nous mener à la réserve biologique:
048.JPG
des panneaux explicatifs très intéressants nous renseignent sur la faune et la flore locale ainsi que les consignes de respect de la nature à suivre dans cette zone protégée.
049.JPG
nous poursuivons notre périple en forêt, les anémones pulsatiles parcourent le chemin:
054.JPG
051.JPG
nous sommes bientôt dans le cirque de Madasse,
 zone de pins et de rochers sculptés
055.JPG
Aux abords du hameau de l'Espaliès, de grandes zones de prairies et de landes se dégagent entre les arbres:
063.JPG
061.JPG
Nous faisons un petit crochet, par une belle piste forestière:
067.JPG
nous passons près de la ferme de Massabiau:
066.JPG
 pour aller manger à l'église de St Jean de Balmes à l'histoire mouvementée, si on s'en refère au panneau à l'entrée:
078.JPG
Quelques vues de l'église:
085.JPG
083.JPG
088.JPG
072.JPG
on peut monter par un escalier étroit au clocher:
093.JPG
090.JPG
Mais, il est l'heure de manger!
Les Traines Savates s'installent au soleil, sur le pré, au pied de l'église:
095.JPG
Après une petite partie de volley improvisée avec un ballon oublié là, nous repartons tranquillement retrouver le sentier qui va nous ramener à Peyreleau.
Le paysage grandiose se redéploie sous nos yeux émerveillés:
098.JPG
099.JPG
l'ermitage réapparait, sous un autre angle mais toujours aussi impressionnant:
100.JPG
nous faisons de nombreuses pauses pour admirer à loisir le paysage
108.JPG
ou le vol majestueux des vautours autour de nous
130.JPG
129.JPG
132.JPG
nous sommes littéralement sous le charme, n'est ce pas Hugues?
120.JPG
vraiment un grand moment pour les Traines Savates!
131.JPG
A tel point que, emportés par l'émotion, certains voient même des grenouilles dans les rochers!
107.JPG
Après cet instant magique, nous voilà repartis à la recherche d'un champignon préhistorique, rien que ça!
Nous marchons, nous marchons...
Arlette repère tout à coup quelque chose dans les rochers au dessus de nos têtes. Tout le monde s'arrête et tente de voir ce que cela peut bien être. Vite, des jumelles!
Et là, surprise!
Il s'agit d'un jeune vautour qui attend ses parents dans un creux de rocher, tranquillement. Génial! Nous ne nous attendions pas à tant, aujourd'hui!
vite des photos:
141.JPG
140.JPG
Ah, quelle randonnée!
Mais il faut continuer la balade, allez! Mais où est ce fameux champignon?
Et soudain, au détour du chemin, le voilà!
147.JPG
Encore une petite pause..décidemment nous trainons vraiment les savates, aujourd'hui!
151.JPG
C'est trop beau, ici, on voudrait que cela ne s'arrête jamais!
pourtant, il faut bien poursuivre...direction le village, là-bas, tout en bas!
118.JPG
la descente est abrupte mais tout se passe bien, sauf peut être pour Jean-Pierre qui en perd sa semelle! le pauvre!
petit à petit, malgré les racines et les cailloux qui roulent sous les pas, nous arrivons en vue du Rozier:
136.JPG
encore un petit effort, les Traines Savates, allez
158.JPG
on arrive!
160.JPG
voici Peyreleau et ses cerisiers en fleurs!
c'est le retour aux voitures après une randonnée de 20 km, 600m de dénivelé et surtout des images plein la tête!
A bientôt sur les sentiers!
144.JPG
Et voici le parcours de la balade (encore merci, Yvan)

13:48 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : randonnée, sport, aveyron.

29/03/2010

LE PEYRE MARTINE

Bonjour!

Ce sont douze courageux Traines savates qui sont partis sous un ciel bien gris à St Jean de Buèges pour la belle randonnée dite de PEYRE MARTINE, du nom du mont culminant à 782 m, but de la balade. Heureusement, le temps s'est bien dégagé et c'est par une belle journée de printemps que c'est finalement déroulé la balade.

Vous pouvez trouver le descriptif d'un parcours similaire dans le livre de Francis de Richemond: "Vos 30 itinéraires dans l'Hérault", aux éditions Randoéditions. Il s'agit d'une randonnée de 18 km environ et 700 m de dénivelé, à éviter en été et pour les personnes sujettes au vertige, du fait de nombreux passages en bords de crête.  Voici le parcours effectué ce dimanche par nos chers Traines Savates:

Peyre Martine.jpg

 

Le départ se fait du joli village de St Jean de Buèges, l'idéal étant de se garer derrière l'église:

005.JPG
Départ+1.jpg
On se dirige à gauche de l'église pour emprunter le chemin de Caylaret.
006.JPG
 Superbe sentier caladé qui monte dans une magnifique forêt de chênes verts.
011.JPG
Petit détour pour admirer la belle capitelle restaurée:
010.JPG
012.JPG
Petit à petit, le sentier devient plus pierreux, on sort de la forêt et la vue se dégage, on peut maintenant admirer le roc du Caylaret, sa petite grotte:
017.JPG
et la superbe vue sur la vallée, côté St Jean:
014.JPG
et côté Pégairolles:
016.JPG
La montée continue et bientôt, le Caylaret est là!
Les plus courageux longent la corniche pour mieux admirer la vue:
Corniche 2.jpg
020.JPG
La rude montée est bien récompensée par le spectacle qui se déploie sous les yeux:
023.JPG
018.JPG
Retour sur le sentier, la grimpette n'est pas terminée!
Passage d'une barrière et soudain, le décor change complétement:
039.JPG
A partir de là, il faut suivre attentivement le balisage bleu car le sentier se fait très étroit et serpente entre les buis.
041.JPG
Quelques jonquilles émergent du sol, bien timides encore!
Le chemin contourne le mamelon de la Rouvière. Autour, belle vue dégagée au Nord:
043.JPG
La progression continue entre les buis et les lapiaz, puis on arrive enfin au sommet de Peyre Martine (en prenant un petit sentier balisé de rouge) et de là-haut, voici ce que l'on voit:
047.JPG
Magnifique, non?
La randonnée continue, avec en ligne de mire une croix:
049.JPG
A cet endroit, possibilité de descendre directement sur le Méjanel mais les Traines Savates préfèrent continuer sur le GR de pays ou le balisage bleu en direction du Mas Vieux. En chemin, ne manquez pas la grotte de la Susterragne:
053.JPG
et admirer aussi le Peyre Martine que vous venez de conquérir:
051.JPG
Pause repas au Mas vieux:
Repas 1.jpg
Repas 4.jpg
055.JPG
A partir de là, les Traines Savates vont continuer sur le PR n° 14 de Serrane Pontel balisé de jaune. Ils vont s'engager sur le fameux chemin des câbles qui redescend sur Pégairolles de Buèges.
Nous avions déjà fait ce tronçon en décembre 2008 (voir la note du 27/12/2008), les câbles sont toujours là, la vue sur Pégairolles toujours aussi belle et la descente dans les pierres toujours aussi longue!
056.JPG
Traversée de Pégairolles de buèges, village toujours aussi charmant:
061.JPG
Puis il faut se diriger vers la source de la Buèges, toujours en suivant le balisage jaune, soit par la droite soit par la gauche et le Méjanel.
Le bruit de l'eau se fait entendre, il a bien plu ces derniers jours et la Buèges coule fortement:
064.JPG
Pause rafraichissante sur l'aire de repos:
Source 2.jpg
068.JPG
Il faut maintenant suivre le chemin dans le prolongement de la rivière en direction de St Jean de Buèges où attendent sagement les voitures.
070.JPG
Le chemin serpente entre les vignes, les oliviers et la rivière, en direction du Roc du tras castel que l'on aperçoit au loin:
072.JPG
ce chemin aboutit à une petite route goudronnée, au niveau d'un pont, possibilité de couper dans les bois pour atteindre le chemin de l'aller et St Jean de Buèges ou bien l'on continue sur cette petite route buccolique qui longe la Buèges aux eaux cristallines.
Le pont:
073.JPG
La rivière a inondé les vignes, cette année!
082.JPG
Le long de la route, très bel escalier incrusté dans le mur:
083.JPG
Tout doucement, on se rapproche du village:
084.JPG
et de la rivière dont on ne lasse pas d'admirer les eaux turquoises:
087.JPG
090.JPG
au passage, admirez un joli "tag":
091.JPG
Le moulin du Capitaine se dresse fièrement sur la droite de la route:
092.JPG
St Jean de Buèges est bientôt en vue, quel magnifique village!
096.JPG
097.JPG
Reperez l'église sur la gauche:
098.JPG
Il faut toujours suivre la Buèges:
093.JPG
jusqu'au coeur du village et le pont aux platanes (centenaires!):
100.JPG
Retour aux voitures après cette superbe randonnée dans les monts de la séranne.
A bientôt sur les sentiers!
032.JPG

13:28 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

08/03/2010

La tour du Pin

Nous étions 14 courageux Traines-Savates à affronter la nouvelle vague de froid et le risque de neige pour cette superbe randonnée à Vieussan, charmant village au bord de l'Orb, au nord de Béziers.

Quand je dis 14 randonneurs, c'est sans compter le brave Tex venu nous accompagner aujourd'hui:

114.JPG
Malgré le froid, nous attaquons le coeur joyeux la montée au village:
013.JPG
012.JPG
Nous empruntons un sentier balisé de bleu qui attaque la montagne et nous voilà en pleine ascension vers le Roc Traucat.
La vue sur Vieussan se dégage, nous prenons de la hauteur et le paysage se fait majestueux.
Vieussan:
019.JPG
le Caroux:
018.JPG
Au bout d'un moment, nous avons une bonne vue d'ensemble de Vieussan construit sur la colline cerclée d'un méandre de l'Orb:
027.JPG
Nous passons à proximité d'une ligne électrique haute tension et d'une grotte:
025.JPG
028.JPG
Nous continuons alègrement le chemin qui grimpe de plus en plus..la végétation se fait plus dense, nous entrons en forêt de chênes.
Après une montée très raide, nous arrivons aux ruines de Sant Julio avec une superbe vue depuis un rocher surplombant la vallée:
032.JPG
033.JPG
Nous décidons de faire la pause "barre-céréales et café" ici, en toute convivialité:
037.JPG
Mais la progression en forêt n'est pas terminée et nous continuons ensuite notre périple parmi les chênes et l'odeur humide de mousse. Au détour du chemin, une magnifique arche naturelle creusée dans la roche nous indique que nous sommes bien sur le mont Traucat.
038.JPG
Nous laissons le sentier(balisé de rouge) qui mène au sommet du mont et nous préférons continuer vers la Tour du Pin.
Nous restons en sous-bois et l'ascension reprend.
Mais les Traines-Savates ne manquent pas de courage et continuent vaillamment leur balade.
Au niveau d'une clairière, nous bifurquons sur le sentier balisé de rouge qui mène à la tour...
mais il n'est pas si facile de conquérir la ruine de pierres qui domine la vallée de l'Orb: un passage délicat me fait assez peur et un autre  vertigineux, en bord de falaises, en fait trembler plus d'un!
063.JPG
Grâce à l'entraide chaleureuse des Traines-Savates chacun passe ces obstacles sans problème, ouf!
Heureusement, là-haut, la vue valait bien ce petit effort d'acrobatie et de courage:
061.JPG
N'est-ce-pas les garçons?
062.JPG
058.JPG
059.JPG
Nous redescendons vers la clairière, non sans un dernier regard à la tour du Pin:
056.JPG
La faim commence à se faire sentir, il est temps de trouver un endroit pour le repas, nous trouvons notre bonheur à hauteur du hameau de Estaussan. Nous déjeunons tranquillement au bord d'un champ, le soleil pointe même le bout de son nez, pour notre plus grand bonheur.
064.JPG
065.JPG
Revigorés et plein d'entrain, les Traines-Savates reprennent le chemin. La suite de la randonnée se fait toujours en forêt, de temps en temps nous surprenons des ruines et d'étranges sculptures parmi les arbres:
072.JPG
071.JPG
Par endroit, une percée entre les arbres nous permet d'admirer les monts environnants. Et nous redécouvrons le mont Traucat sous une autre angle...il est effectivement percé!
080.JPG
Parfois, les jumelles sont nécessaires pour admirer chaque détail du superbe paysage qui nous entoure:
076.JPG
078.JPG
Au niveau d'une autre ruine (la montagne en semble littéralement truffée!):
079.JPG
 la descente commence, d'abord en pente douce puis carrément en plongée vers le ruisseau en contrebas.
Les mollets sont mis à rude épreuve mais quelle joie en arrivant enfin en bas!
Petite pause avant de continuer au fil de l'eau.
Ce passage est assez périlleux: le sol est glissant et nous assistons à pas moins de 3 chutes heureusement sans gravité!
Le sentier, toujours balisé de bleu, suit le cours du ruisseau du Pontil un bon moment. Par conséquent, ce parcours est à éviter absolument par temps de pluie ou de crues!
084.JPG
086.JPG
En fin de vallon, nous abandonnons le balisage bleu qui nous avions suivi jusque là pour emprunter un sentier marqué de jaune. Nous montons à nouveau toujours en forêt...un rayon de soleil égaye notre promenade:
075.JPG
En chemin, nous pouvons de nouveau admirer la vue sur le Caroux:
090.JPG
Peu à peu, nous revenons sur Vieussan:
095.JPG
101.JPG
et sa tour:
102.JPG
que nous allons visiter par un charmant chemin caladé:
104.JPG
Encore de très belles vues:
108.JPG
Puis nous redescendons au village par un chemin en a-pic et une nouvelle chute. Cela nous fait un record de 4, aujourd'hui!
105.JPG
Nous retraversons le village aux maisons de pierre, sous le regard amusé des chats du quartier: 
118.JPG
pour retrouver nos voitures après 17 km (et 520 m de dénivelé.)
La randonnée se termine, nous avons encore passé une superbe journée malgré le temps maussade et le froid hivernal.
Voici le parcours  dont on peut trouver le descriptif complet sur: http://randonnee.cevenole.free.fr
A bientôt sur les sentiers!

15:42 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (10)